Catégories
Finance et religion

Comment calculer Zakat sur les startups

C'est la première année au cours de laquelle un certain nombre d'investisseurs devront élaborer la zakat sur les startups investies via IFG.vc, et nous avons donc préparé des notes pour nos investisseurs.

Comme il y a un avantage plus large pour la communauté musulmane, nous avons pensé partager ces notes sur la façon de calculer la zakat sur les startups.

Dans cet article, nous couvrons:

  1. Un bref aperçu sur la façon de calculer la zakat sur les entreprises.
  2. Deux méthodes pour calculer la zakat sur les startups.
  3. Considérations zakat supplémentaires pour les fondateurs de startups

Zakat sur les entreprises en général

Généralement, la zakat est calculée sur les entreprises en totalisant la trésorerie plus certaines créances, la valeur des stocks et en déduisant les passifs à court terme. Les montants qui en résultent sont les actifs zakatable. Vous ne payez que la zakat sur votre pourcentage de propriété sur ces actifs zakatable.

Ainsi, par exemple:

Argent: 50 £

Créances: 500 £

Stock: 50 €

Passifs à court terme: 100 £

Total des actifs zakatable: 500 £

Zakat due (2,5%): 12,50 £

Ceci n'est bien sûr qu'un aperçu de haut niveau de la zakat d'entreprise. Pour plus de détails sur la zakat sur l'investissement, voir ici. Pour des conseils sur la zakat sur les actifs commerciaux, voir ici.

Zakat sur les startups

Il existe deux approches principales à prendre lors du calcul de la zakat sur les startups.

Dans l'un, vous faites une approximation des liquidités / actifs zakatable assis dans l'entreprise, et dans l'autre, vous obtenez un nombre précis.

  1. Approximation: Prenez une approximation basée sur la durée qui s'est écoulée depuis la précédente levée de fonds pour indiquer l'argent que la startup aura en banque. L'idée est que plus le temps s'est écoulé, moins la startup disposera de liquidités. Il vous suffit alors de calculer 2,5% de cet argent, de déterminer votre pourcentage de détention de l'entreprise et de payer votre portion de ce montant.
    Par exemple, vous savez qu'une startup vient de lever si bien que tout son argent est dans le compte. Supposons qu'il ait levé 1 million de livres, donc il aura 1 million de livres en banque. La zakat payable est de 25 000 £. Vous détenez 1% de l'entreprise. Vous payez 250 £.

Veuillez noter qu'à titre indicatif, nous nous attendons généralement à ce qu'une startup brûle environ 50% de sa dernière augmentation chaque année.

  1. Numéro précis: Vous découvrez auprès de la startup quelle proportion de leurs actifs sont zakatable. Cela signifie que vous leur demandez d'ajouter leur trésorerie plus leurs créances et de déduire leurs passifs à court terme. Ensuite, vous déterminez simplement votre propriété de l'entreprise et payez la zakat sur votre portion des actifs zakatable.

Donnons un exemple pour l'approche 2. Si une startup dit, sur la base de sa dernière évaluation post-monétaire, qu'elle possède 10% d'actifs zakatable, alors vous devez déterminer combien vous payez à ce sujet. Votre investissement au dernier tour était de 10 000 £. Vous calculerez donc 10% de 10 000 £, soit 1 000 £. Il s'agit de la portion des actifs zakatable dont vous êtes responsable. Donc, vous calculez 2,5% de cela et payez 25 £.

Pour rappel, une évaluation de pré-argent est la valeur sur laquelle l'entreprise sort pour collecter des fonds. Il pourrait s'agir d'une collecte de fonds à une évaluation de 4 millions de livres sterling par exemple et qui cherche à lever 500 000 livres sterling. Une fois qu'il a levé ces 500 000 £, il a maintenant une évaluation post-monnaie de 4,5 millions de livres sterling, qui est simplement l'évaluation préalable et en y ajoutant l'investissement en espèces.

Ainsi, pour que la startup élabore son pourcentage d'actifs zakatable, elle utilisera cette évaluation post-monétaire. Globalement, si la startup dispose de 450 000 £ en espèces sur le compte à la date de la zakat, le calcul est de 450 000 £ / 4,5 M £ = 10%

Considérations Zakat pour les fondateurs

Il y a des considérations spécifiques à prendre en compte par les fondateurs en ce qui concerne la zakat sur leur portion des actifs zakatable.

L'approche standard énoncée ci-dessus peut également fonctionner pour les fondateurs en ce qu'elle donnera un numéro qu'ils doivent payer.

Mais ce nombre peut être si élevé qu'il peut conduire à des conclusions contre-intuitives.

Gardez à l'esprit que les fondateurs touchent des salaires très bas et sont généralement jeunes et économisent peu.

Permettez-moi de donner quelques exemples.

  1. La société dispose d'une trésorerie de 1 million de livres sterling et d'une valorisation de 5 millions de livres sterling, la zakat due est donc de 25 000 livres sterling. En tant que fondateur, Abdul détient 60% de la société. Cela signifie qu'Abdul doit payer 60% de 25 000 £, soit 15 000 £. Cela représente jusqu'à 1250 £ en prélèvement automatique mensuel.
  2. La société dispose d'une trésorerie de 10 millions de livres sterling et d'une valorisation de 50 millions de livres sterling, les actifs zakatable sont de 20% et la zakat due est de 250 000 livres sterling. En tant que fondateur, Abdul détient 30% de la société. Cela signifie qu'Abdul doit payer 30% de 250 000 £. Abdul doit maintenant payer 75 000 £, soit 6 250 £ par mois
  3. La société dispose d'une trésorerie de 100 millions de livres sterling et d'une valorisation postérieure à 1 milliard de livres sterling. Zakat devrait atteindre 2,5 millions de livres sterling et Abdul ne détient plus que 10% de la société. Il doit donc payer 250 000 £. Cela équivaut à un prélèvement mensuel de 20 833 £.

Le point devrait être évident. Les fondateurs ne sont riches que sur le papier et ne peuvent raisonnablement pas se permettre de payer la zakat dans de nombreux cas.

Alors que faire?

Voici quelques solutions:

  1. Payez autant que vous le pouvez, mais reportez ensuite le paiement de la zakat que vous ne pouvez pas payer jusqu'à la sortie (par exemple, vous êtes racheté et tout le monde encaisse ses actions).
  2. Ne payez que sur votre salaire et considérez l'argent dans l'entreprise comme n'étant pas vraiment le vôtre en raison de l'existence d'actions privilégiées et d'autres contrôles quant à ce que vous pouvez dépenser cet argent.
  3. Exceptionnellement pour les fondateurs uniquement, adoptez une approche annuelle pour les actifs de démarrage après la finalisation de la collecte de fonds. Cela signifie que vous calculez votre zakat le jour de votre zakat pour tous les autres actifs, mais pour vos actifs de démarrage en particulier, vous respectez un calendrier annuel strict afin de permettre aux liquidités de la startup de s'épuiser sur une année. Le raisonnement derrière cela est qu'une startup typique brûlera environ la moitié de son argent au cours de cette période, rendant ainsi la zakat plus abordable.
  4. Payez hors de l'entreprise si vos investisseurs s'y prêtent.

Le raisonnement derrière (2) est que, si l'entreprise devait liquider aujourd'hui, vous n'obtiendriez généralement pas la totalité du pot d'argent. En règle générale, cela irait aux détenteurs d'actions privilégiées en premier et, même s'il n'y a pas d'actions privilégiées, les fondateurs verseront généralement cet argent aux investisseurs par sens du fair-play.

Les entrepreneurs contribuent leur travail au projet tandis que les investisseurs apportent de l'argent. Il se trouve que sous la structure de la société anonyme, cette contribution de la main-d'œuvre au projet se traduit par l'attribution directe d'une grande somme d'argent.

Notre approche préférée en ce moment est une combinaison de (1), (3) et (4) car cela permet au fondateur de la start-up d'avoir suffisamment de flexibilité pour rendre sa zakat abordable, mais il s'en tient également à l'essence de la zakat. (4) pourrait également ajouter de la valeur à l'entreprise sur le plan commercial en tant que corollaire du don (bien que cela ne devrait bien sûr pas être l'intention).

Si cela vous donne des résultats vraiment contre-intuitifs, n'hésitez pas à nous laisser un commentaire ou une ligne dans le forum de la fatwa car c'est un sujet que nous continuons à apprendre collectivement en tant que communauté de fondateurs et d'investisseurs musulmans. .

Commentaires de Mufti Faraz

En principe, un actionnaire musulman n'est responsable que du paiement de Zakat sur sa part des actifs nets de Zakatable dans une startup. Une start-up est unique en ce sens que ses fondateurs peuvent être des gens moyens issus de milieux modestes qui ont développé une preuve de concept convaincante et ont soulevé une quantité astronomique dans le cycle de semences ou les séries A, B, etc. À l'heure actuelle, je pense que un actionnaire dans une startup devrait considérer ce qui suit:

  1. Payez Zakat si cela est dans la limite de leurs moyens et capacités.
  2. Si, pour une raison quelconque, Zakat est difficile, ils peuvent retarder et voir s'ils peuvent payer Zakat à un stade ultérieur.
  3. Dans le scénario étrange où le calcul de la Zakat aboutit à un montant déraisonnablement élevé et est relativement beaucoup plus élevé que leurs revenus et leurs finances personnelles peuvent supporter, alors on peut envisager de faire leur calcul en fonction du montant minimum détenu pendant une année entière au-dessus du Nisab. Ainsi, par exemple, si un fondateur avait 5000 £ pour les six premiers mois et a levé 1 000 000 £ hypothétiquement, ce qui valait 500 000 £ au milieu de l'année Zakat mais qu'il avait encore 200 000 £ à la fin de son année Zakat, Zakat ne sera pas dû sur les 200 000 £. Il ne sera dû que sur les 5 000 £ initiales, car il s'agit du montant minimum qu'il a détenu pendant 12 mois. 2,5% de 5000 £ est de 125 £. C’est l’approche de Maliki, Shafi’i et Hanbali pour le calcul de Zakat.
  4. Si le scénario 3 aboutit toujours à un montant Zakat qui est relativement au-dessus de ses moyens et que le paiement Zakat ne peut pas être véritablement payé à tout moment dans un proche avenir, on peut considérer que la startup a un cycle Zakat séparé qui commence à partir du point de lever des capitaux. Par la suite, un an plus tard, l'actionnaire musulman sera chargé de libérer Zakat à tout ce que sa part vaut proportionnellement aux actifs nets de Zakatable dans la startup.

Enfin, chaque personne dans une telle situation devrait consulter un Mufti et un expert Zakat pour s'assurer qu'ils calculent correctement. Vous pouvez le faire sur le forum de la fatwa IFG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *